8 juillet 2006

la mort de Pierre Bourdieu...

Brêve incursion autobiographique à renouvellement tout-à-fait évitable...
L'histoire qui suit, réalisée il y a environ deux ans , était destinée à un recueil d'histoires collectif dans lequel chaque participant était censé raconter une édition du festival d'Angoulême (en l'occurence 2001) et qui devait être publié par la Fanzinothèque de Poitiers (qui ont le droit de me rendre mes originaux, merci...) et mené par Chester mais le projet a semble-t-il capoté.
Ainsi l'exposé-je ici-même avec un manque de pudeur que je regrette d'avance...



6 commentaires:

pantheon bboks a dit…

this story is brilliant, we definitly want to publish it!

Anonyme a dit…

Great stuff! Brings me back. Those festival memories invariably become a blur. Say, the guy who's forced to drink a beer - is that supposed to be Bosley?

-Marcel R.

matthias a dit…

yes, indeed it's him (thebaseball hat of course). i suppose you also recognize yourself!

Anonyme a dit…

Natch.

-M.

sixpieds a dit…

C'est vraiment bien. On s'y croirait. Ton style narratif s'adapte très bien au quotidien.

Bravo matthias !

matthias a dit…

mersix!