12 mai 2006

ode au borborygme



JOSEPH SPENCE SUPERSTAR!!
Il y a toujours une mélodie qui éclate, c'est une chanson traditionnelle américaine genre GLORY GLORY ALLELUJAH ou bahaméenne type BIMINI GAL, simultanément déferle une avalanche de basses et c'est incompréhensible parce qu'il n'y a qu'une guitare qui est jouée (synchronisation cérébrale toute particulière, un peu comme se gratter le torse de droite à gauche avec la main gauche tout en se frottant le crâne en circonvolutions de la main droite, essayez voir...). Il tape du pied, il rit...IL GROGNE! (voire quelques envolées de phrases pseudo-rapées un peu style calypso, repris dans le reggae).
En cas de déprime carabinée, ce qui ne m'arrive jamais, j'écoute "happy all the time" de feu- Joseph Spence (le disque est usé), rare et unique guitariste-grogneur bahaméen à être entré dans la postérité voire la Légende pour les quelques molusques tel moi-même qui regretteront un beau jour de ne plus être comme l'est toujours sa musique: VIVANTE. Amen.
Autre disque génial,"Bahamian guitarist" chez le non moins itou label amerloque Arhoolie ,cf aussi folkways.

Aucun commentaire:

Archives du blog