12 mai 2006

jade 124U


J'étais abonné à Jade (le fanzine)il y a plus de 10 ans de ça, en 93/94 peut-être.
La revue était passionnante pour ses interviews intelligentes, son fameux TOP VAIN touffu, chroniquant tout ce que le fanzinat de l'époque pouvait produire (et à l'époque, IL PRODUISAIT), pour ses rubriques de disques alambiquées et les auteurs qu'on y découvrait (Bouzard et Druilhe y firent leurs premières armes). le premier numéro que j'ai eu avait Mlle Sunnymoon de Blutch sur la Une. C'était une délectation de le recevoir tous les trois mois. Le passage en kiosques (en 96?? je sais pu) n'a pas démenti sa qualité...à mon avis s'il y a eu un grand moment dans les kiosques franchouillard ces quinze dernières années, c'est au fort de la présence de Jade dans leurs rayonnages surchargés de CONNERIES. Or Jade en a disparu voilà quelques temps...snif.
Cette abscence d'une revue qui aborde la bande dessinée avec une approche plus rédactionnelle et analytique a dû se faire sentir puisqu'on voit fleurir quelques bonnes revues d'analyse ces temps-ci (LE COMIX CLUB ou L'EPROUVETTE plus récemment).
mais foin de nostalgie, car rendant en quelque sorte à César ce qui appartient à César, JADE renaît glorieusement de ses cendres avec ce numéro 124 U sous une nouvelle forme similaire, à la collection "lépidoptère" des éditions 6 pieds sous terre donc (qui ont également sorti une série tv qui a connu un relatif succès dans les amériques)et dont le contenu est axé sur le milieu de la b.d vue par ses auteurs -même et sous forme de b.d, le tout favorisant allègrement l'auto-dérision (un sport inégalement pratiqué dans le microcosme de la bédé indépendante) et devrait paraître 3 fois l'an.
On se délectera d'un bilan sur carrière avorté en cours de route pour la bonne cause de la narration déconnante par Bouzard, un bilan carrément mélancolique pour le coup de Guerse et Pichelin (surtout grace au formidable graphisme de Guillaume Guerse) ou comment s'éteint une série... et d'autres réjouissances, telle cette planche de James@ottoprod, "les aventures de la super idée" qui remet les pendules à l'heure (qui sont les nouveaux potentats). ahah.
On se délectera de retrouver les prochains # de Jade et les livres de 6pieds sous terre en général.
Ah oui, longue vie!

Aucun commentaire:

Archives du blog