1 novembre 2012

Personne ne sait que je vais mourir

Est le titre du récit de 24 pages que j'ai réalisé en (moins de) 24 heures lors des 24h de la bande dessinée qui ont eu lieu les 14 et 15 octobre à Bruxelles, organisées par Grand papier et le résultat de cette expérience est visible ici (voir les autres participants sur le site).
Une belle expérience d'écriture anti-procrastinatoire...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

je suis toujours aussi admiratif

Bruno ex Nice

matthias a dit…

Merci Bruno!

Archives du blog